Coup d’œil sur le bois en tant que matériau de construction

Tout au long de l’histoire de l’architecture, aucun matériau n’a certainement été aussi influent que le bois. Il est rare de voir une construction réalisée sans aucun bois du tout. Le bois reste un élément fondamental dans presque toutes les constructions jusqu’à aujourd’hui.

Les gens ont toujours cherché à personnaliser leurs lieux de résidence en fonction de leurs propres besoins, depuis les premiers humains qui ont adopté les grottes pour en faire leur cadre de vie et les anciennes tribus qui ont bâti des abris simples, jusqu’à toute la gamme de dimensions et de styles qui peut être observée dans les logements modernes du monde entier. Avec son utilité et sa polyvalence, le bois a toujours eu beaucoup à offrir.

En l’honneur de ce magnifique matériau de construction, examinons plus en détail la place importante que le bois a eu, et continue à avoir, dans notre architecture.

Le bois à travers les âges

La place du bois dans l’architecture a évolué avec le temps, avec le début de l’utilisation du bois de construction comme matériau de construction principal il y a plus de 10 000 ans. La plus ancienne construction en bois dans le monde qui peut toujours être vue aujourd’hui est le Hōryū-ji à Nara, au Japon, un temple qui a été construit aux environs de 670 av. J-C., tandis que Greensted Church, au Royaume-Uni, construite aux environs de 1053, est la plus ancienne église en bois du monde et on pense qu’il est également le plus vieux bâtiment en bois d’Europe toujours debout. La plus ancienne construction en bois ayant toujours été habitée est Roykstovan, une ferme construite aux environs de la moitié du 11e siècle dans les Îles Féroé.

Les exemples ci-dessus illustrent la façon dont le bois peut être utilisé pour créer à la fois des chefs-d’œuvres architecturaux grandioses et des constructions simples et rustiques – pour ce qui est de ces dernières, des cabanes en rondins, des granges, les premiers saunas et les habitations en bois qui ont prédominé jusqu’à ce que la révolution industrielle nous passe par la tête. Vraiment, en plus de son abondance dans chaque coin du monde et de sa capacité à être renouvelé, la polyvalence du bois est peut-être l’aspect qui a le plus contribué à sa popularité. Offrant une large variété de teintes, avec un choix de variétés plus tendres et plus dures, le bois peut être coupé, façonné et courbé pour fournir une utilité égale dans des applications pratiques telles que les sous-structures et les poutres et des applications esthétiques comme des façades et des éléments décoratifs. Le bois est à la fois durable, résistant et flexible – et toujours beau.

Bien sûr, nous avons un intérêt particulier pour le traitement thermique chez Thermory, et il convient de noter que même si ce procédé a été constamment développé et affiné au fil des années pour parvenir à l’efficacité qu’il a aujourd’hui, il a été utilisé plus tôt qu’on ne peut l’imaginer, quand les Vikings ont découvert que le fait de traiter le bois à la chaleur pouvait améliorer sa durabilité et sa résistance.

Intégrer le bois à l’époque moderne

Bien que le bois n’ait pas toujours été le matériau principal utilisé dans les constructions – avec la terre battue et la pierre également fortement représentées et des métaux tels que le bronze et le fer qui ont par la suite intégré la composition de la construction – il a toujours été présent. Et comme souligné dans le livre de William Hall, qui a pour titre Wood, l’association de sa beauté et de ses avantages en matière de développement durable lui ont permis de faire son comeback ces dernières années, avec un grand nombre de projets de construction très inspirants utilisant exclusivement le bois. Certains exemples notoires soulevés par Hall incluent une église en pin à Norway, un bureau qui fait aussi office de mur d’escalade en Autriche, et une bibliothèque chinois dont la façade est décorée de branches d’arbres fruitiers.

pine cladding wooden church

Photo : Photographie Hundven-Clements

office building wooden cladding

Photo : Erich Spahn

Wooden cladding

Photo : Li Xiaodong

Aujourd’hui, le bois est communément utilisé pour créer des structures durables et des façades attrayantes pour les constructions, ainsi que des éléments d’intérieur comme des escaliers, des balustrades et des planchers. Différents types de bois offriront différents avantages. Les bois durs plus résistants sont généralement préférés pour les éléments de structure, et les bois qui peuvent offrir les meilleures propriétés isolantes et un style attrayant sont utilisés pour les murs intérieurs et les sols. Le traitement thermique peut renforcer de nombreuses de ces qualités recherchées, permettant une amélioration de la durabilité, de la résistance à la pourriture et de la stabilité dimensionnelle. Une des caractéristiques les plus séduisantes du bois pour de nombreuses entreprises d’architecture moderne est son côté respectueux de l’environnement.

Avantages du bois en matière de développement durable

Nous avons abordé l’aspect de la durabilité du bois dans un précédent article, et parmi d’autres avantages, nous avons constaté que son caractère renouvelable et réutilisable sont des aspects positifs, ainsi que son faible impact environnemental et sa capacité à retenir le carbone qui a été absorbé par l’arbre pendant toute sa durée de vie. Selon la campagne de sensibilisation Think Wood, «l’utilisation du bois au maximum dans la construction résidentielle et commerciale pourrait supprimer un poids de CO2 estimé à 21 millions de tonnes (environ 19 050 880 tonnes) de l’atmosphère chaque année – ce qui équivaut à retirer 4,4 millions de voitures de la circulation.» Think Wood souligne également quelques avantages pour la santé à utiliser le bois dans les constructions, comme la réduction du stress, l’amélioration de la concentration et la satisfaction au travail.

Pour ces raisons, des pays et des municipalités envisagent de plus en plus d’utiliser davantage de bois dans les villes, par exemple le gouvernement français qui a récemment annoncé des projets de loi qui exigeraient que 50% de toutes les nouvelles constructions publiques soient bâties en bois ou en d’autres matériaux naturels, et la nouvelle bibliothèque «Oodi» à Helsinki, qui met en vedette le meilleur du design moderne avec sa façade de grande envergure en bois. De nombreux architectes éminents – par exemple l’architecte japonais Kengo Kuma, a démontré que cela était possible avec un grand nombre de designs qui accrochent réellement le regard.

Odunpazari Modern Art Museum / Kengo Kuma & Associates
Photo : NAARO

SunnyHills à Minami-Aoyama / Kengo Kuma & Associates
Photo : Daici Ano

D’autres utilisations intéressantes et durables du bois incluent A Quiet Place to Sit and Rest, un banc dessiné by Kyle et Alyssa Trulen, qui se sont inspirés de l’histoire de Shel Silverstein, The Giving Tree. Outre le fait d’avoir un arbre poussant au beau milieu, le design du banc représente les cernes d’un arbre – et les «cernes» centrales du banc, qui est fabriqué en frêne et pin Thermory, peut être retiré pour s’adapter à la croissance de l’arbre.

 

En attendant, le Forest Green Rovers est un club de foot en Angleterre qui met beaucoup l’accent sur la durabilité – dores et déjà premier club de foot au monde végan à 100%, le Forest Green Rovers FC a à présent obtenu un permis de construire pour un stade tout en bois, dont la construction est prévue dans un avenir proche.

Le bois est là pour durer

Le bois est utilisé dans l’architecture depuis toujours, et il semble improbable que cela change prochainement. En réalité, avec la croissance clairement identifiée du besoin de recourir à des solutions durables dans la construction partout dans le monde, son utilisation va au contraire s’intensifier pour remplacer les autres matériaux qui nuisent à l’environnement. Cette tendance souligne simplement la nécessité de prendre soin de nos forêts afin d’assurer la disponibilité de cette ressource précieuse.